202004

Alors qu'en Europe nous croulons sous les consignes pour maîtriser le corona, on a relevé les premières infections au Mali. Les personnes infectées ont été placées en quarantaine dans l’espoir d’enrayer le virus.


Des mesures de distanciations sociales sont en cours, mais difficiles à respecter dans des régions très peuplées où l’on vit dans des espaces réduits. Il est à espérer qu’une propagation telle qu’en Europe soit évitée car cela pourrait avoir des conséquences catastrophiques dans un pays aux équipements médicales limités.

Nous avons cependant constaté que dans tous les magasins, on a mis des bassines d’eau et du savon à disposition et que la population les utilise. voir aussi le lien https://www.oneworld.nl/lezen/opinie/hoe-houd-je-corona-buiten-afrika-test-de-europeanen/

(traduction en français disponible)

Kinderen op school
Tuin Tougoumé
Op weg naar school
Leerling Tougoumé

L’internat

Dans notre internat, séjournent actuellement 30 jeunes filles qui suivent les cours dans leurs écoles respectives. Au mois d’octobre il nous semblait devoir faire des choix car il y avait plus de demandes que de places. A cause des menaces des jihadistes et l’insécurité le long de la route pour Bandiagara du côté occidental, une grande partie des filles a décroché. Mais l'internat reste l’endroit le plus fréquenté de Bandiagara. On part du fait que dès que la situation se normalisera, l’internat tournera à nouveau à plein.

C‘est pourquoi nous essayons cette année de rassembler l’argent pour commander la série supplémentaire de lits superposés.

 

Après que notre directeur d’école Augustin ait entreposé une grande partie de nos ordinateurs “au chômage” à l’internat, on a également installé les panneaux solaires de Tougoumé sur le toit de l’internat.

Cela permet d’avoir suffisamment de courant pour faire fonctionner les ordinateurs. En plus de cela, il reste suffisamment de courant pour faire fonctionner un routeur, que l’on a pu acquérir, afin de donner un accès internet aux filles. Cela leur permettra d’avoir des informations concernant leurs leçons. Le routeur permettra également de communiquer avec le Nord. Notre personne de contact, Augustin, utilisait jusqu’à présent une connection internet mobile dont la qualité laissait à désirer  et dont le coût par communication était fort élevé.

f93191d1-b340-4818-87f1-eb27ba06b36f
Internaat - Zonnepanelen
Internaat - Wifi Connector
Internaat - Omvormer
Internaat - Batterij

Tougoumé et Danibombo

 Après ouverture des écoles, on a pu dresser le bilan du nombre d’élèves. Dans les deux écoles une première année n’a pu démarrer. A Danibombo les cours concernent une soixantaine d’élèves. Il y a 3 niveaux avec respectivement la 4e et 5e année dans une salle de classe et une 6e année.

A Tougoumé 120 élèves fréquentent l’école où les cours sont assurées par des volontaires. Mis à part la 1re année, tous les niveaux sont assurés, la 5e et la 6e année dans 1 seul local.

 

Les présidents du CGS (Comité de Gestion Scolaire) des deux écoles ont sollicité l’inspection (DCAP) pour avoir l’autorisation de rouvrir les écoles avant Pâques afin de ratraper le retard du à l’ouverture tardive des écoles après le nouvel an. L'Inspection a été agréablement surprise par cette initiative et a donné son accord si les conditions suivantes sont respectées :

  • Obligation de laver les mains avant et après la classe
  • Mise à disposition d’eau, de savon et de produits d'hygiène pour laver les mains
  • Bon entretien des points d’eau et des toilettes
  • Stricte respect des mesures imposées (Corona)
  • Pas de cours l’après midi


Le  FVST veut bien participer financièrement à cette action en finançant savon et produits hygiéniques pour les GGS des 2 écoles. De cette manière nous soutenons la poursuite de l’enseignement dans des conditions de sécurité.


La direction du jardin à Tougoumé à été reprise par les femmes du village.  Elles profitent des infrastructures pour se laver,  elles plantent et entretiennent la végétation


En tant que FVST nous sommes heureux de cette initiative car cela prouve que le village porte intérêt à la poursuite de ce projet. Nous espérons aussi que l'engagement des femmes durera lors d’une normalisation dans le futur.

Prévision 

La situation au Mali reste incertaine. La menace djihadiste est proche et le coronavirus pointe son nez. Malgré cela, il persiste des signaux positifs. Nos écoles ouvrent de plus bonne heure, le CGS reste engagé et l'internat continue à bien fonctionner. Raison de plus pour le FVST de continuer à s’engager et d’essayer d’obtenir les fonds nécessaires pour e.a. la deuxième livraison des lits superposés.

Copyright © All Rights Reserved