201902

Tougoumé

L'école avec ses 9 enseignants tourne à plein régime.  Au total environ 300 élèves sont inscrits. Lors de la visite d’ Eddy 200 élèves étaient présents  (67%). Cet absentéisme a également été constaté lors des visites précédentes. Cela retient notre attention pour des actions à venir.


Le corps professoral était au complet  avec deux enseignantes féminines.


Le fonctionnement de la cantine  continue dans la perfection. Le PAM a cessé de livrer la nourriture mais verse des fonds afin de s'approvisionner localement en nourriture.  Au total l'école a droit à 600-700 kg de nourriture par mois ce qui revient à 150 grs par  jour par enfant . Les femmes du village continuent à cuisiner à tour de rôle et reçoivent un repas en échange.

                                                                                                                                 cliquez sur les photos pour les agrandir

Le village a   été informé que le FVST souhaite voir cette cantine devenir autonome. Les apports du jardin potager seul ne suffisent pas.  Mais selon le directeur Augustin ce manque pourrait être compensé l'année prochaine avec l'intervention du CSS  (comité gestion scolaire ).


Entretien

Après les réparations des fenêtres des logements des enseignants, ce sont les batteries qui ont rendu l'âme. Elles interviennent dans l'utilisation des tablettes  et l'éclairage de quelques locaux, mais après 5 ans de possibilité insuffisante de recharge elles doivent être remplacer. Le FVST financera leur acquisition  car cela est essentiel pour l'enseignement informatique et les cours du soir. Actuellement 6 heures de cours en informatique sont assurés à deux niveaux (débutants /avancés )


Nous continuons à prospecter dans quel domaine nous devons apporter notre soutien et où nous pouvons avancer doucement vers l'autonomie.


cliquez sur l'image pour démarrer un film



Danibombo

Le nouveau local est  malheureusement encore sans élèves . Un troisième enseignant fut promis par l'administration mais n'est pas arrivé à cause des menaces djihadistes. C'est pourquoi il n'a pas été procédé au recrutement de nouveaux élèves pour cette  classe vide.


Nous entamons la construction des toilettes. Cela augmentera considérablement l'hygiène autour de l'école. Nous en attendons l'achèvement pour courant mars.


Ce qui est positif est qu'une partie des élèves ont terminé leur cycle en 6me et pourront entamer leur 2 me cycle à Tougoumé. Cela fera grimper le nombre d'élèves du second cycle.


Danibombo possède actuellement toutes les facilités pour enseigner dans 3 classes et à 6 niveaux (2 niveaux par classe). Le village est demandeur pour l'extension de l'école mais ceci n'est pas une priorité pour le FVST tant que les infrastructures existantes ne sont pas                         exploités à plein.                                                                                                  cliquez sur les photos pour les agrandir


L'internat

L'année dernière 20 filles sur 24 ont réussi leur examen du secondaire. Un résultat inhabituellement élevé pour le Mali. Donc ce n'est pas la motivation qui manque  c'est pourquoi ce projet mérite une attention particulière.


Comme signalé précédemment l'internat a été contraint de déménager.


Pour l'instant il y a 34 filles entre 16 et à 18 ans et il y a une liste d'attente. Il y a 8 dortoirs et les filles dorment à terre. Tout cela fonctionne grâce à une discipline très stricte. Une cuisinière et un surveillant sont présents .


Eddy a discuté longuement avec les filles et identifiés leurs  idées et besoins. Elles seraient partie prenante pour des lits superposés afin d'améliorer la capacité d'accueil à 50. Elles  ne demandent donc pas de confort personnel  mais aimeraient augmenter  l'accueil à davantage de filles à l'école pour leur donner aussi la même chance.                                                                                                     cliquez sur l'image pour démarrer un film


Afin d'assurer la continuité et la stabilité de ce projet nous avons avec la collaboration de l'organisme local vzw Diangu lre un lien  (mieux vaut s'instruire ) qui organise l'internat, nous avons cherché une solution pour un logement définitif.

Un endroit fixe signifie aussi que nous pourrions garantir ce projet à la terme.

C'est pourquoi nous étudions la possibilité  d'acheter le bâtiment. Il s'agirait alors d'un investissement de quelques 50 000 euros. Le FVST est entrain d'établir une étude pour voir  de quelle manière nous pourrions réaliser ce projet. Nous pensons à une répartition de l'acquisition sur 3 ans. Parallèlement nous organiserons des actions dans le nord pour assurer les financements.


Ce projet nous tient très à cœur. C’est un objectif terminal afin d'assurer de meilleurs chances pour l'accès à l'instruction de la jeunesse.

Cela a commencé par les écoles primaires de Tougoumé et Danibombo, par l'organisation d'une poursuite d'enseignement secondaire à Tougoume et maintenant à travers l'internat à l'accès au secondaire supérieur.


Les filles nous ont témoigné à travers un courrier qu'elles ont saisi cette chance à pleines mains et qu'elles espèrent que davantage de leurs sœurs pourront encore accéder à l'internat. Cette lettre nous donne  une idée très précise des conditions de vie de ces filles. Sans cet internat elles seraient mariées, auraient des enfants et surtout aucune chance d'épanouissement futur. Encore une preuve que notre enseignement constitue un pilier pour sortir de la pauvreté.


cliquez sur les photos pour les agrandir

Copyright © All Rights Reserved