201811

C’est reparti pour les écoles au Mali.

Au Mali la rentrée des classes se fait traditionnellement au mois d’octobre. Plus de 330 enfants à Tougoumé et  80 à Danibombo sont inscrits pour cette année scolaire. Les filles de l’internat ont déménagé dans d’autres  locaux.


Danibombo

En début de l’année scolaire la troisième salle de classe est opérationnelle. Au total il y a maintenant 80 élèves pour 3 salles (2de, 5me et 6me ). Nous disposons de 2 enseignants qui donnent cours en alternance dans les 3 classes. Une recherche pour un troisième enseignant est en route.


Avec plus de 80 élèves le manque d'équipements sanitaires devient dramatique. Un financement est pratiquement assuré si bien que la construction de 6 toilettes pourra démarre . L’hygiène autour et dans l’école se verra ainsi considérablement améliorée.



Tougoumé

Ici plus de 300 élèves ont entamé l’année scolaire 2018-2019. Par niveau, il y a entre 40 et 55 élèves par classe. Heureusement nous disposons d’un corps professoral complet pour l’école primaire.



Le nombre d’élèves du secondaire continue à croître. Alors qu’en classe de 8me et 9me, il y a une dizaine d’élèves, il y a maintenant 17 élèves en 7me. Sur un total de 36 élèves, il y  a 21 filles !  Malheureusement un enseignant est devenu directeur à Koro et notre directeur/enseignant a été muté à San. Il ne reste donc que 2 enseignants et un stagiaire et nous sommes à la recherches de deux enseignants supplémentaires.


Les 9 logements du personnel enseignant doivent faire face à une invasion de termites agressives et d’insectes  qui se régalent des boiseries des fenêtres et des portes. Une réfection devient urgente afin de maintenir ces habitations en état à long terme.



L’internat

Peu avant la fin de l'année scolaire précédente  nous avons été informé via Bandiagara que les locaux où logeaient les filles ne seraient plus disponibles pour 2018/2019. Afin d’assurer la continuité de ce projet , en particulier un accueil convenable, des recherches ont été entamées aussitôt afin de trouver un autre bâtiment adapté. Le résultat est un nouveau bâtiment (voir photos) qui  ne sera plus gratuit comme le précédent. La location de 2500 € par année scolaire sera provisoirement  pris en charge par le FVST à la demande des initiateurs.


Actuellement nous avons entrepris des recherches pour une solution moins onéreuse , notamment la construction d’un propre internat, afin de le faire fonctionner à long terme de manière moins coûteuse.  Dans les nouveaux logements nous pouvons accueillir une trentaine de filles. Des 24 jeunes filles de l’année dernière (capacité maximum d’accueil) , 20 sont revenues pour poursuivre. Il reste donc une dizaine de places disponibles, alors que nous avons reçu une cinquantaine de candidatures.


Idéalement et  compte tenue de la forte demande, nous devrions envisager un chantier plus important, c’est à dire d’une superficie de 600 m2 pour 60 jeunes filles, mais cela nécessiterait un investissement de 100 000 €…


Visite de suivi

Eddy part le 07/12 pour une visite de suivi. Il emportera 10 à 15  tablettes d’occasion afin de remplacer le matériel défectueux de la classe d’informatique. Le matériel a plus de 10 ans et a dû subir pendant 3 ans des conditions climatiques et environnementales  extrêmes (plus de 50 °) et de poussières (tempêtes du Sahel) Les pièces réutilisables des unités défectueuses seront réutilisés. Les frais de réparation seront assurés par les bénéfices du jardin potager.










Copyright © All Rights Reserved