201704

Visite de Tougoumé

A Tougoumé Eddy a accordé une attention particulière  aux  infrastructures. Au total, il y a 9 salles de classe, un entrepôt et un réfectoire en cours d'utilisation. Tous les bâtiments sont en bon état et peuvent accueillir jusqu'à 400 élèves.

Par ailleurs , les logements des enseignants ont été rénovés et on y  a ajouté 9 pièces (y compris des toilettes et douches communes). Tous les enseignants arrivent à Tougoumé le lundi matin et y restent  jusqu'au vendredi après-midi.


Le jardin et le verger sont fantastiques . Il  y aura bientôt 9500 m² en production et quotidiennement 12/15 m³ d'eau sont  distribués; un réservoir d'eau supplémentaire de 3m3 est maintenant en cours de construction afin  d’irriguer  la partie la plus éloignée.  Des petites portions de  légumes sont servies à la cantine ( carottes, tomates, laitue, ...).

La culture des oignons est bonne, mais les revenus de la vente ne suffitsent  plus pour apporter une contribution substantielle  à la cantine. Par conséquent, ils vont passer à davantage de culture  de choux.

Cependant, nous  avons constaté que les revenus de la vente des produits du jardin ne peuvent pas  financer la totalité  de la nourriture à l'école. Nous allons essayer de mieux équilibrer  ce budget : faire tourner les exploitations sur place sans frais et transformer les bénéfices en repas pour les enfants , et d'y intégrer les produits récoltés.  Par ailleurs, le potager sert aussi d'exemple au village où les anciens jardins « hommes » et « femmes » sont négligés.



Le nombre d'enfants scolarisés  a été tronqué , C'est ce qu' a relevé la FVST.

Il a donc  été corrigé  après filtration et création de catégories plus réalistes:

  • Les élèves  réguliers : ceux qui viennent tous les jours (environ 60%)•Les élèves  irréguliers : ceux qui viennent plusieurs fois par semaine (environ 20%)
  • Les élèves rayés :  ils ont été enregistrés il y a longtemps , mais ont été absents trop longtemps sans  jamais être en mesure de rattraper leur retard et ont donc été éliminés (environ 20%)
  • Les élèves  à faible  scolarisation dont  certains ont encore une chance

Sur un total restant de 330 élèves  inscrits , il  y a donc  environ 250 élèves  réguliers .




L'ONU / PAM est passé  de la livraison  directe de la   nourriture au versement  de fonds pour leur achat .Ceci a permis de servir en plus  du mil ,  du riz, des grains de  couscous et des spaghettis .

Le déjeuner est préparé quotidiennement par cinq mères (des cinq districts du village) en échange d'un repas pour chacune. Chaque mois, il y a entre 600 et 700 kg d'aliments achetés et préparés sur la base de 150 grammes / jour / enfant. La variation introduite a ainsi  pu briser  la monotonie des repas.


Au-dessus du réfectoire, une plaque commémorative a été installée en mémoire de notre défunte amie  Colette, qui était  avec nous au berceau de ce projet. Elle sera toujours présente dans ce  projet,  si proche de son cœur.

La classe informatique a été équipée  de 5 ordinateurs portables supplémentaires, également donnés par DAB de pilotage. Les élèves du 2e cycle suivent les cours d’informatique  à raison de  2 heures par semaine.

Cliquez ici pour plus de photos



Ecole Danibombo

Eddy a reçu un accueil  de fête à Danibombo. Le village  a exhibé une bannière en faveur de l'éducation, manifestant ainsi leur totale adhesion à ce projet.

La salle de classe construite est mise en service pour la 3e et 4e classe  ensemble.

Malheureusement, on n'a pas pu recruter de nouveaux élèves  pour la 1e année, parce que l'administration n’ avait pas attribué d' enseignant  supplémentaire à l'école (qui est très économe dans l’ attribution des enseignants, par manque de ressources suffisantes fournies par l'État) .


Cliquez ici pour plus de photos




Internat

L'internat de 24 filles fonctionne très bien. Une femme de ménage prend soin de la nourriture et du respect très stricte des règles   de conduite. Les filles vont à l'école et doivent être revenues  à l’internat à des heures fixes.

Le bâtiment est fonctionnel et offre ce qu’on peut attendre d'un internat au Mali. Le FVST soutient ce projet en contribuant pour  moitié aux  coûts de fonctionnement (nourriture, femme de ménage, ...). Les filles ont accès à 7 ordinateurs portables, également donnés par DAB de pilotage pour soutenir leurs études.

Nous espérons que les filles, qui suivent  ici l'enseignement du secondaire supérieur, seront  en mesure de réaliser leur rêve.

Ici vous trouvez leur  lettre de remerciement.


Cliquez ici pour plus de photos


Plans en 2017

Tougoumé

Le bâtiment de  cuisine à Tougoumé est rénové, ventilé et renforcé.  Une ouverture supplémentaire consolidée  en pierre permettra à la fumée de mieux s”évacuer. Les  cuisinières   seront ainsi moins exposées à la chaleur et aux  substances nocives  libérées par le  feu de bois  nécessaire à la cuisson.

L'utilisation des ordinateurs devrait être intensifiée. Les enseignants ont été invités à les intégrer davantage  dans le programme des  cours. FVST a demandé que les enfants aient  également un accès surveillé  aux ordinateurs pendant la semaine, afin de pouvoir s'entrainer.

Lors de l’évaluation du nombre d'élèves dans l'école,  on a relevé  qu' environ un tiers du nombre total des élèves  inscrits quittent l'école au cours de l'année. Le Comité de Gestion Scolaire,  après une consultation de 3 jours avec le directeur Augustin Togo et le directeur de la CAP, a décidé de prendre les mesures nécessaires pour faire en sorte que davantage d'enfants fréquentent régulièrement l'école, notamment par:

  • l' accompagnement actif des élèves à l’école (action positive)
  • et la verbalisation en cas d'absences (ce qui est pénalisant);
  • l'objectif  visé est de scolariser  80-90% des enfants

Après tout, notre but premier  reste d' apprendre à lire et à écrire à tous les enfants.

Une partie de la population de cette  région locale sur le Plateau Dogon au NW de Bandiagara reste difficile à convaincre pour envoyer  régulièrement  leus  enfants à  l'école publique ............ ..



Danibombo

A Danibombo nous avons commencé la construction d'une 2e salle de classe. En partie avec le soutien de Wereld Missie Hulp  le financement est  garanti. 

Pour l’aménagemenet de la salle  de classe (pupitres , armoires, fournitures scolaires) le soutien a été demandé à  et promis par Rotary Anvers Ouest et Rotary Bamako, peut-être aussi  en partie pour les classes suivantes.

Nous espérons pouvoir faire fonctionner  la 2e classe  au début de la prochaine année scolaire (Octobre 2017).

Officieusement un enseignant supplémentaire est déjà promis par la CAP ( administration central). Ceci est nécessaire pour pouvoir enseigner la 1e  classe supplémentaire de la nouvelle année scolaire.

Internat


Les résultats des filles de l'internat seront  la base de la poursuite éventuelle de ce projet. Les filles sont bien acceuillies dans la pension, la structure est très bien organisée, mais nous voulons aussi voir les résultats scolaires . Par conséquent, nous évaluerons  ce projet à la fin de cette année scolaire.




Copyright © All Rights Reserved