201706

Copyright © All Rights Reserved

A Mali aussi c'est la fin de l'année scolaire et une intense activité se manifeste dans tous les domaines.

 

 

A Tougoumé tout se met en place pour la fête de l'école. FVST a offert un mouton et un sac de riz pour un repas de fête destiné à tous les enfants et les enseignants de l'école.

 

 

A Danibombo, en dehors des activités de fin d'année scolaire, les travaux de construction sont en plein développement. Grâce au soutien du Wereld Missie Hulp (www.wereldmissiehulp.be) la deuxième salle de classe prend forme. Ce sera terminéau mois d'Octobre pour le début de l'année scolaire. Comme à l'accoutumé, les pierres sont taillées par les jeunes, qui en échange reçoivent un repas de midi offert par le FVST. Il reste à commander et à acheter les bancs.

 

 

 

A l'internat, les filles ont reçu leur bulletin de notes intermédiaire. En fait, il y a peu de différence avec les résultats belges, pour certaines un peu mieux, voire excellent pour d'autres. Le FVST avait posé comme condition cette réussite pour continuer à soutenir ce projet. Maintenant que nous sommes en possession de ces bulletins, nous pouvons affirmer que les filles vont à l'école et obtiennent des résultats honorables. Dés que nous auront les résultats finaux et la continuité du financement, nous serons en mesure de décider de la poursuite de ce ce projet afin de donner toutes leurs chances aux 24 filles.

 

Le ngo Ninafri (https://ninafri.wordpress.com ) a creusé en 2014 un puits d'eau et construit un château d'eau pour alimenter notre école à Tougoumé. Ces équipements fonctionnent très bien et fournissent l'eau pour l'irrigation du jardin potager ainsi que la cantine scolare.

Un de nos enseignants, Iguéré , nous a sollicité pour voir s'il était possible de démarrer un projet analogue dans son village natal, Doundiourou, ( à environ 60 km). Beaucoup de puits tombent à sec en dehors de la saison des pluies. On doit alors parcourir des kilomètres et faire la queue pendant des heures pour aller chercher de l'eau potable. Après avoir pris contact avec Ninafri, une étude est en route afin d'établir si un tel projet est réalisable.

Etant donné que ce projet se situe en dehors de notre horizon financier de la FVST, nous interviendront uniquement en tant qu'intermédiaires et Ninafri devra décider de manière autonome s'ils intègrent le projet. Nous fournirons d'avantage d'informations ultérieurement.