201307

Copyright © All Rights Reserved

Juillet 2013

 

Belga titre : ‘’Plus de 100millions d’enfants ne sont pas scolarisés’’

Dans un communiqué de presse de l’agence Belga , l’Unicef plaide pour l’instruction de tous les enfants du monde. L’Unicef souligne que l’instruction scolaire est le pas le plus important à faire pour sortir de la pauvreté. A ce point le projet scolaire de Tougoumé rejoint parfaitement le but de l’Unicef. Bien que ce soit un projet à petite échelle, bientôt 500 enfants pourront profiter de ce droit universel :l’enseignement.

 

Le puits échoue à 11 mètres

Le succès n’est jamais garanti et nous nous heurtons régulièrement à certains obstacles. En creusant le puits nous avons rencontré la roche à 11 m de profondeur. Celle-ci couvre la moitié de la superficie du puits(le reste étant de la terre).Pour perforer la roche il faut utiliser de la dynamite. Pour ce faire il faut un permis et cela prend du temps. Si nous n’obtenons pas le permis endéans un délais de 2 semaines , il faudra arrêter les travaux jusqu’en janvier !La saison de pluie commencera et il sera alors impossible de déterminer le point le plus profond du puits. Ce point est nécessaire pour garantir l’apport d’eau en période de sècheresse.

 

La classe est presque terminée

La classe est presque terminée. Les jours prochains on placera les panneaux du toit. Le mobilier est déjà sur place. Il est important de terminer le toit avant la saison de pluie. Les camions qui véhiculent le matériel ne pourront alors plus arriver à Tougoumé à cause des chemins inondés. Tout doit être sous toit avant les premières pluies. Il semble que la septième année pourra débuter en octobre dans un local flambant neuf !

 

 

Le riz est semé

La rizière qui a été mise à disposition par la communauté afin de fournir la nourriture nécessaire aux élèves sera ensemencée après les premières grosses pluies. Des barrages retiendront l’eau sur les rizières. Ce riz sera la première contribution de la communauté à l’école. Ceci prouve que la communauté du village soutient avec grand intérêt le droit à l’enseignement pour tous les enfants. Un premier pas vers l’indépendance.

 

La fête scolaire

Tout comme chez nous, à Tougoumé on fête la fin de l’année scolaire. Ces festivités vont de pair avec un repas festif comportant du riz et de la viande de mouton (un repas très nourrissant d’après les normes du Mali). Avec cette fête on célèbre également le progrès du projet. Après trois ans il y a maintenant une bonne structure et l’école croisse de façon représentante. Dans deux ans nous voudrions soutenir chaque année 500 élèves pour leur droit à l’instruction. Ce soutient et l’enthousiasme des enseignants , du village, de la communauté et surtout de notre directeur Augustin Togo nous stimule en tant qu’organisation pour élaborer ce projet.