201304

Copyright © All Rights Reserved

Enseignement nocturne.

Le conseil de village a demandé si on pouvait enseigner aux jeunes adultes. Beaucoup d’habitants de Tougoumé ne savent ni lire ni écrire .Grâce au succès de l’école un groupe plus âgé voudrait bénéficier de l’enseignement. Afin de faciliter les cours on s’est procuré un panneau solaire sur batterie qui éclaire suffisamment pendant les cours. Grâce à un investissement de 326€ , 26 jeunes adulte(dont 8 femmes) apprendront à lire et écrire. Que cette demande émane du village est la preuve que l’on a conscience de l’utilité de l’enseignement.

Avril 2013

 

La construction d’une classe supplémentaire démarre.

Avec Augustin la FVST a étudié la possibilité de former une ‘école complète’ d’après les normes du Mali en ajoutant 3 années supplémentaires. Les investissements pour 3 locaux ne sont pas réalisables financièrement pour notre association. On a décidé d’en construire une cette année(9000€). Dépendant de l’aide financière de la FVST pendant les 2 prochaines années, on construira une classe par an. Ainsi en 2015 on pourra offrir le cycle primaire complet aux enfants . L’arrondissement et la communauté se portent garant pour les professeurs supplémentaires et les jeunes du village tailleront les pierres nécessaires pour la construction du premier local. Quand les 3 classes seront utilisées on pourra accueillir 500 élèves. Plus de photos

 

En échange de la construction des classes le village va transformer 7 terrains vagues avec une irrigation naturelle. Cela devrait fournir assez de mil et de riz pour approvisionner la cantine des 9 classes. La communauté s’engage ainsi à fournir les provisions pour les repas de midi. C’est un grand pas vers l’indépendance .

 

Un puits privé pour l’école.

Afin de développer durablement notre projet il est nécessaire d’avoir un puits uniquement pour l’école. Les repas, le jardin, le verger et la plantation de 900 arbres(contre le déboisement)exigent de plus en plus d’eau.

En décembre 2012 l’association a demandé des subsides(via la commune de Stabroek) à Pidpa. Pidpa offre des subsides (projet de développement Hydroplus) aux organisations qui s’occupent de fournir de l’eau potable aux communautés ou aux écoles.

 

 

Notre projet a été choisi par Hydroplus. Au mois de mars notre président Eddy De Laeter a reçu un chèque afin de soutenir le projet du puits. Depuis on a commencé à le creuser.

 

L’hygiène reste importante.

Puisqu’au Mali on mange avec les mains, se laver les mains est encore plus important qu’ici au Nord.

Près du nouveau réfectoire on va installer des tonneaux à eau ou les enfants pourront se laver les mains à un robinet avant le repas. L’eau sera récoltée et réutilisée pour irriguer le jardin et le verger.